• Pourquoi les oppositions à la 5G sont nombreuses

    Essayons de résumer les points forts de la 5G, qui sont AUSSI souvent ses inconvénients

     

     

     

    LA 5G, SES INCONVÉNIENTS ET SES RISQUES

     

     

     1  La 5G a une portée déplorable

    La 5G nécessite une augmentation substantielle du nombre d'antennes nécessaires, du fait de sa moindre portée : c'est tout simplement cent fois, mille fois plus d'antennes qui sont nécessaires par rapport aux autres normes d'émission : du brouillard, de la fumée, une feuille, un corps d'humain ou d'animal, les murs la perturbent. En pratique, en ville où les conditions pour elle sont extrêmes, c'est tous les cent mètres, voire tous les cinquante mètres qu'il sera nécessaire d'en placer.

     

     2  La 5G n'apporte rien de nouveau

    Les arguments avancés pour la promouvoir sont que cela permet plus de vitesse de transmission et plus de bande passante : certes, mais en fait à part les militaires (qui voient cette nouvelle bande passante empiéter sur leurs plates-bandes d'un mauvais œil, car c'est pris sur ce qui était jusqu'à présent des fréquences qui leur étaient réservées), qui a besoin de cette débauche de possibilités alors que même les voitures autonomes n'ont pas besoin d'autant, et que les chirurgiens à distance préfèrent opérer via la fibre bien plus rapide et malgré tout plus fiable  ?

     

     3  La 5G consomme beaucoup plus de courant

    Cette multiplication d'antennes ne va pas sans une nécessaire alimentation de celles-ci, même si elles sont de taille bien plus petite, mais pas moins puissantes. Aurait-on oublié en haut lieu la modération énergétique tant mise en avant au point d'en donner le prétexte pour imposer aussi le Linky encore plus énergivore, sans oublier un « Internet des Objets » aux appétits d'énergie monstrueux ?

     

     4  La 5G, selon les astronomes et les astrophysiciens, pollue le ciel

    Pour assurer une couverture globale sur toute la Terre, et sans demander l'avis de ses habitants, des insensés multiplient les lancements de satellites réémetteurs (pour le moment, on parle d'en lancer cinquante mille). Déjà des lanceurs en envoient par rafales, et cela ne fait que commencer. De ce fait les moyens d'observation du ciel voient leurs clichés traversés par des dizaines de points lumineux perturbateurs, qui gênent considérablement la recherche.

     

     5  La 5G perturbe la météorologie

    En raison de tous ces satellites, et des échanges avec les nombreuses stations terrestres, sur des fréquences jusque-là épargnées, certaines mesures essentielles pour les prévisions (émissions naturelles des particules de la haute atmosphère) sont carrément torpillées car elles se font justement sur ces fréquences-là, ou des fréquences très voisines. Voir à ce propos la note officielle qui précise les fréquences utilisées par ces satellites : de 1452 à 2690 MHz. On peut imaginer l'impact sur ceux qui ont besoin constamment de ces données (marins, agriculteurs, militaires, mais aussi simples particuliers).

     

     6  La 5G est dangereuse

    Depuis des mois déjà, voire des années, les biologistes alertent sur la survenance de ces petites antennes surpuissantes, omniprésentes, qui selon l'encombrement des échanges pourront affecter entre une et 32 cellules internes à un locuteur, donc avec une force qui peut dépasser très largement tous les seuils admissibles, et ce même si chaque cellule prise isolément semble les respecter. Ce locuteur en subira la violence, mais aussi, et plus encore, toute personne placée entre lui et les cellules de l'antenne. La barrière des cellules animales (donc humaines) en sera forcément affectée profondément, avec en risque presque obligatoire des perturbations d'ADN, d'échanges nerveux, du système immunitaire, du sens de l'orientation des oiseaux et des insectes. Même les plantes peuvent en être affectées à plus ou moins long terme.

     

    La 5G nous donne là l'exemple d'un dossier qui peut bien plus vite que le scandale de l'amiante par exemple, devenir une catastrophe cette fois mondiale. Ce serait d'ailleurs pour cette raison que des décrets, des ordonnances seraient en préparation pour empêcher des lanceurs d'alerte d'intervenir efficacement : il s'agit de TRÈS GROS SOUS mis dans la balance !

    De nombreux liens orientent vers des études qui convergent, vers des appels au secours. Assez peu le sont en français malheureusement, car notre pays a la « chance » d'avoir un milieu dit scientifique très verrouillé.

    En voici un, important, et international

    https://www.stralskyddsstiftelsen.se/wp-content/uploads/2017/09/170913_scientist_5g_appeal_final_fr.pdf

     

    Un autre :

    https://limits-drive.mycozy.cloud/public?sharecode=baybKzHNNLVv


  • Commentaires

    1
    SAINT CYR
    Dimanche 31 Mai à 11:07

    IL n'y a pas de technologie propre La 5 G anticipe les désirs de l'humain par l'internet des objets nous privant ainsi de notre action sur le monde

      • Mardi 9 Juin à 11:14

        Elle les anticipe, ou est-ce une invite pour CRÉER un besoin ?

         

    2
    RLDF
    Samedi 25 Juillet à 19:05

    Le plus gros impact de la 5G est environnemental. Produire des millions d'antennes, d'équipements électronique associés, de smartphones compatibles, jeter les anciens modèles devenus obsolètes est un crime contre l'humanité. Les matières premières (terres rares, métaux rares, eau potable, pétrole) utilisés pour l'extraction, le raffinage, la production va épuiser encore plus vite ces ressources. dans quelques dizaines d'années, une fois épuisés, nous ne pourrons plus en produire, et alors, que ferons-nous ? tous les objets électroniques jetés ne sont pas recyclés. On en extrait le plus souvent les matières précieuses en les brulant et le reste part dans les océans, se décomposent en nanoparticules ingérées par la faune marine et reviennent dans nos assiettes. Il est temps d'ouvrir les yeux sur l’aberration de notre monde moderne, technologie et numérique.

      • Samedi 25 Juillet à 19:22

        S'il n'y avait que cela ! Ce matin je voyais une photo d'astrophysicien, devenue inutilisable, strillée de trajectoires,  depuis qu'Elon Musk a commencé à lancer ses satellites (2000 déjà, sur 50 à 60 000) A terme ils n'auront plus que des satellites sur orbite haute pour obtenir des images correctes, tous les observatoires terrestres pourront fermer.

        Ajoutons à cela le fait que ces satellites émettent sur une fréquence très proche de celle de la vapeur d'eau, essentielle pour les prévisions météorologiques, là encore ce sera catastrophique, mais des hommes comme Musk s'en fichent complètement.

        Les nuisances de la 5G sont multiples, et terribles.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :