• Nantes a manifesté contre la 5G, le monde aussi

    Le 25 janvier, comme de nombreuses villes dans 35 pays, Nantes a vu des personnes venir expliquer les terribles dangers (pour TOUT vivant) que nous promet la 5G.  Il est très dommage que la majorité des gens n'en ait pas du tout pris conscience (la plupart ne sont d'ailleurs pas au courant).  Pour avoir, le même jour, participé à une manifestation du même genre à Poitiers, j'ai pu constater combien les citoyens souvent ne VOULAIENT PAS être renseignés. A leur décharge, ils sont sollicités tellement pour des causes moins importantes, ou tout simplement par une débauche de publicités, que la lassitude est compréhensible.

    C'est simple :

     —  la 5G est inutile, parce que les outils existants permettent déjà presque tout ce qui est promis une fois ce nouveau moyen de communication s'ajoutant à tous les autres, déployé partout.

     —  à notre période où il est de bon ton de miser sur la modération énergétique, ce gadget à lui seul coûtera l'équivalent de trois tranches de centrales nucléaires en consommation supplémentaire (par création de nouveaux centraux énergivores, de sept cent mille à un million d'antennes réémettrices, et parce qu'il faudra bien que les nouveaux terminaux mobiles ou fixes soient branchés en permanence ou rechargés)

     —  quand on voit les déboires de Musk et de ses voitures autonomes utilisant ces fréquences pour fonctionner, il convient d'être circonspect sur un déploiement de masse.

     —  toutes ces forcément NOUVELLES machines occasionneront un effort encore augmenté de pillage des ressources de la planète, au détriment de ceux qui les extraient dans des conditions dignes du pire esclavage ; au détriment aussi de ceux qui devront traiter les machines devenues obsolètes, et des efforts pour éviter le gaspillage. Si ce n'est pas, de façon détournée, une obsolescence programmée....

     —  la chaîne de sécurité sera nécessairement affaiblie, par le truchement de ces si nombreux terminaux supplémentaires (le fameux Internet des Objets), que malgré le chiffrement certains réussiront à s'insérer pour lire et/ou écrire des données supplémentaires (voir le livre Black-Out, qui n'est qu'un roman, mais bien documenté)

     — ces nouveaux réseaux, très violents dans leurs émissions, vont encore ajouter une grosse couche de pollution électromagnétique PULSÉE, dont les scientifiques indépendants ont évalué l'impact. Nous avons déjà les 2G, 3G, 4G : la 5G à elle seule en amènera plus du double de l'ensemble des trois premiers. Généralement, c'est en se renseignant auprès de communications scientifiques faites hors de l'hexagone que l'on découvre ces chiffres. Cela fait d'autant plus peur, que déjà la firme de Musk (encore elle) a commencé à lancer des satellites en orbite basse, par paquets (il en est prévu 50 000, ce qui couvrira toute la Terre). Pas un désert n'y échappera. Il faut penser aux électro-hypersensibles, dont la vie est pour certains déjà un enfer. Seule une grotte profonde en pleine montagne en réchappera. Cela indique aussi que le nombre de personnes qui vont basculer dans l'électro-hypersensibilité va exploser, puisqu'il a été constaté qu'il y a un effet de seuil.

     —  Il y a plus grave encore : si les humains sont affectés, animaux et plantes n'en sont pas en reste.  Malgré les efforts des Autorités pour minimiser les dossiers, déjà il a été constaté des blocages de lactation pour des vaches paissant sous les lignes à haute tension pourtant peu modulées, ou des végétaux poussant mal au-dessus de câbles enterrés en provenance d'éoliennes.

    Le facteur de risque majeur de la 5G sera la conjonction de plusieurs facteurs : ce sera à la fois permanent, présent partout, PARTOUT, plus fort que jamais avec des mini-antennes au moins tous les 100 mètres (plus en ville), et les personnes n'ayant même pas sur elles de téléphone mobile recevront dans leur corps transformé en antenne un faisceau directif parfois à pleine puissance, si elles sont placées entre l'émetteur et le téléphone.

    Voilà pourquoi le 25 janvier, des centaines de villes dans le monde ont vu des appels au moratoire sur la 5G dont les effets n'ont toujours pas été mesurés en vraie grandeur et sur le terrain quelque part. En particulier cela s'est donc fait à Nantes, où les associations et collectifs concernés ont posé carrément et par écrit l'interrogation aux candidates têtes de listes pour les prochaines municipales. Peu ont répondu encore. Nantes est pourtant là-dessus "ville-pilote", à elle de montrer l'exemple.

    Quelques images de cette journée d'explication :

     

     

    JC


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Février à 17:27

    La place de Nantes est bien désertique ! J'ai interrogé quelques personnes au marché de mon village: 8 sur 9 ne connaissent pas la 5G, une seule m'a répondu: ah oui, c'est un truc dangereux ! Pas représentatif, certes, mais quand même...

    La 5G est associée à un téléchargement plus rapide. Les anciens s'en foutent car ils ne téléchargent pas. Le problème n'intéresse que peu de personnes. Les ondes EM sont incolores, inodores, sans saveur. Alors... ce qui ne se voit pas n'existe pas.

    Autre type de réflexion, notamment suite à ma remarque à une jeune future mère qui utilisait son portable sur son gros ventre: oh, les ondes ? il y en a partout ! (geste à l'appui pour balayer le problème)

    Que veux-tu faire ? Il est dit qu'on ne peut pas faire boire un âne qui n'a pas soif.

    Les élites sont tranquilles: elles nient et nieront toujours les liens entre les ondes et les pathologies, et la plupart des moutons qui peuplent nos pays les suivront, jusqu'à l'abattoir.

    Je suis un peu dure mais l'expérience est là, depuis que je me bats contre les compteurs communicants !

      • Vendredi 7 Février à 17:38

        Tu sais, France, à Poitiers où j'étais, sur une place encore plus grande mais sans aucun monument, nous étions dix, et fort isolés : encore pire qu'à Nantes.

        JC

    2
    RT
    Jeudi 13 Février à 21:01

    Bonjour,

    Bravo pour la manifestation contre la 5G à Nantes et ce petit reportage. Chaque action de ce genre et à travers le monde, quelque soit son ampleur  a son importance. Il ne faut pas baisser les bras, et continuer à alerter, informer la population.

    Je vais, de mon côté, prochainement lancer une pétition contre la 5G dans mon agglo de communes.

    RT

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :