• 5G : la protestation est MONDIALE

    La 5G réussit à se faire détester, alors que dans la plupart des pays elle n'est encore que dans une ébauche de déploiement, voire moins encore. Cette nouvelle norme de télécommunication, aussi agressive que la totalité des normes  précédentes dont la 4G pas encore installée partout, réussit à faire contre elle  une quasi-unanimité de la part de très nombreuses communautés de personnes, scientifiques, astronomes, militaires, professions de santé, spécialistes de la sécurité des données, de l'environnement, et même de l'économie.

    A Nantes et ses environs, les citoyens s'y penchent, au point d'avoir décidé de participer à la Journée mondiale contre la 5G, qui aura lieu le 25 janvier.  Voici le texte du manifeste qui sera distribué à cette occasion.

    -:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-

    LA 5G - QUELS SONT LES DANGERS ?

     

    a. sanitaires :

    - Avec ses millions d’antennes terrestres, la 5G augmente considérablement l’exposition aux rayonnements de radiofréquences sur le vivant (plantes, animaux et humains) et peut entraîner à court ou moyen terme des effets nocifs sur la santé des individus, en particulier des enfants et femmes enceintes : cancers, mutations génétiques, pathologies oculaires, chute de la fertilité masculine, fausses couches, Alzheimer, pertes de mémoire, difficultés d’apprentissage, troubles neurologiques, problèmes de peau, maladies cardiovasculaires…

    - Avec des milliers de satellites nécessaires pour son déploiement mondial, la 5G devient l’une des plus grandes menaces pour la viabilité de toute la vie sur Terre – la rapidité avec laquelle elle pourrait altérer notre environnement électromagnétique et atmosphérique planétaire risque fort de dépasser de beaucoup la capacité d'adaptation du Vivant en déstabilisant ses rythmes biologiques (cf. 5GSPACEAPPEAL.ORG).

    - Les effets biologiques de la 5G n’ont pas été testés scientifiquement par les fabricants d'équipements de radiotéléphonie, ni par les instances gouvernementales, ni par les organismes chargés d'établir les normes admissibles d'irradiation, ni par les opérateurs. Or la 5G exposera tout le monde à beaucoup plus de rayonnements, de façon permanente, 24h/24.

     

    b. sécuritaires :

    - La 5G permet de recueillir des milliards de données et d’informations personnelles sur la vie de tous les citoyens, facilitant ainsi la surveillance de chaque individu, et son déploiement va de pair avec de nouveaux risques de cybersécurité en raison de la multiplication des points d’entrée qu’elle favorise.

     

    c. sociaux et économiques :

    - Le risque d’augmentation du nombre de maladies graves à court, moyen ou long terme aura des répercussions sur les coûts de la santé.

    - De nombreuses personnes pourraient développer des symptômes d’électro-hypersensibilité (EHS) qui les rendront inaptes au travail et les mettront à l’écart de toute vie sociale.

    - La 5G va en apparence relancer l'économie et créer des emplois grâce à la fabrication et la commercialisation de tous les objets connectés, mais elle va aussi en supprimer massivement grâce à l'automatisation et à la robotisation. En cela, la 5G s’inscrit dans le mythe de la prétendue inévitable croissance économique, quelles qu’en soient les conséquences.

     

    d. écologiques :

    - La prolifération des satellites, outre la pollution aggravée de l’espace dont celle lumineuse que dénoncent les astronomes, inquiète les météorologues car susceptibles de perturber leurs prévisions.

    - La 5G permet de connecter une grande quantité d'objets et véhiculera donc beaucoup plus de données. Or, les millions d’antennes 5G ne seront jamais en "mode veille", en raison des connexions permanentes de tous les objets connectés.

    - Des centaines de milliards d'appareils deviendront autant de déchets (très peu recyclables) dans moins de dix ans, aggravant un bilan écologique déjà très lourd.

    - Il faudra abattre des milliers d’arbres pour laisser passer les faisceaux.

    - Il faudra détruire la totalité des appareils mobiles existants devenus obsolètes, et produire des milliards de nouveaux appareils, en plus des dizaines de millions d'antennes.

    - La production de ces appareils nécessite des matériaux qui sont extraits loin de nous (en Chine, Afrique…) au mépris des droits humains et dans des conditions d’extrême pollution.

    - Une telle extraction de ressources entraînera inévitablement une augmentation de la consommation et de la production d'énergie : d’ici 2025, 15% de la production électrique mondiale seront utilisés par les objets connectés (Internet of Things).

     

    Association Résistance 5G Nantes : resistance5Gnantes@gmail.com http://5gdesert.eklablog.com/

    Facebook Résistance 5G Nantes

    collectif-nantes1-antilinky5G@protonmail.com / 44contrelinky@gmail.com 

     

    -:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-

     

    Une magnifique affiche a été dessinée pour l'occasion, la voici.

     

    5G : la protestation est MONDIALE

     

    Ne nous y trompons pas : de très nombreux professionnels dans la monde se liguent contre ce qui pourrait bien à terme apporter la fin de la vie organisée telle que nous la connaissons, car si les plus touchés seront assez vite les animaux supérieurs (en particulier les mammifères) , même les plantes en subiront le choc.  Seule la volonté de la part des Grands Décideurs, relayée par les médias principaux qui leur appartiennent, fait que beaucoup de personnes sont encore totalement ignorantes du risque. Toute communication à propos de ce sujet est biaisée, avec des chiffres tronqués et truqués. Frères et sœurs humains, prenons notre destin en mains, et tout de suite disons : c'est assez !


  • Commentaires

    1
    Bonnet
    Dimanche 19 Janvier à 17:57

    Bonjour ,

     

    Je viens de lire ces informations à ma compagne , est elle inquiété non ! Est elle préocuppée par cela non ! Que pense t'elle , certainement me considére t'elle comme quelqu'un qui exagére ou pour un phobique ! Et dans le reste de mon entourage , c'est la même réaction , donc notre conditionnementà ces outils numériques est telle que je crains que la prise de conscience soit difficile ! Je suiis trés sensible au sujet , d'autant que je suis moi-même électrosensible , bref pour certaines personnes de mon entourage  je suis un malade mental !!! Bon courage et au plaisir de recevoir de vos nouvelles . Merci de m'envoyer votre infolettre ' newsletter" si vous en éfitez une ! Cordialement .

    Gérard Bonnet

    2
    Dimanche 19 Janvier à 18:21

    Bonjour Gérard. Oui, c'est terrible, souvent on a l'impression de se heurter à un mur capitonné. Pourtant, des EHS nous commençons à en connaître pas mal, et pour certains la vie est devenue un enfer. Encore récemment des amis en parlaient avec des physiciens : ils voient l'aspect sécurité des données, mais le côté sanitaire ne les concerne en rien. Il est certain que s'ils se contentent des mesures "officielles", on ne sortira de rien alors qu'elles sont complètement à côté de la plaque, et faussées EN PLUS.

     

    Non, nous n'avons pas d'infolettre, les nouvelles nous parviennent de façon trop aléatoire : des rafales, puis presque rien pendant un mois. Surtout, je n'habite plus la région de Nantes, ce qui complique encore. Il y a eu une émission sur Alternantes hier, avec en direct par téléphone deux sommités : Annie Sasco, médecin, triple docteur, signataire de l'appel international contre la 5G, et Patrice Goyaud docteur en physique, et ancien ingénieur de RTE -EDF, j'espère que l'enregistrement de l'émission sera publié. Nous avons si peu de moyens !

    Cordialement

    Jean-Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :