•  A la suite de transactions peut-être pas très transparentes, la cité des Ducs de Bretagne veut devenir, selon la volonté de Madame le Maire, un lieu pionnier de ce qu'appellent les usagers du Globiche (jargon enfant lointain d'un anglais appauvri) la SmartCity : elle est là-dessus en compétition, semble-t-il, avec sa rivale de l'autre côté de la France, Grenoble.

    C'est pourquoi cette ville est devenue un terrain d'essai sans l'avis des habitants, ni des élus "mineurs" semble-t-il aussi pour ce grille-pain, ce four à micro-ondes (3 GHz et plus, c'est plus que les 2,45 GHz des réchauffeurs de plats, non ?) pulsées et riches en harmoniques (c'est pire) qu'est la 5G.

    Avantages ? Les émetteurs sont discrets, de l'ordre de 10 centimètres. Inconvénients ? En raison de la sensibilité au brouillard, aux feuilles surtout caduques, il en faut grosso modo tous les cent mètres en ville. On peut imaginer ce que cela représente à l'échelle d'une grande ville. Et ce, même si pour des prétextes divers on abat de très nombreux arbres en parfaite santé.

    Le samedi 8 juin, pouvant se prévaloir d'une autorisation officielle (pas d'avis = avis favorable), le collectif ad hoc a organisé une opération "on informe" auprès de la population, en plein après-midi, place Royale.

     

    NANTES : un port devient port d'attache de la 5G

     

    Cela s'est déroulé de façon conforme à ce genre d'opération. Certains, forts de pseudo-informations issues des "médias officiels", se sont gaussés. D'autres ont découvert un vrai PROBLÈME dont bien entendu les médias officiels ne parlent pas. D'autres ont posé de nombreuses questions pertinentes. Hélas, d'autres aussi sont partis indifférents. La "culture" issue des médias dominants fait de très nombreuses victimes, il ne faut pas se le cacher.


    4 commentaires
  • De l'un de nos correspondantsEnvoyé : samedi 8 juin 2019 à 16:11:24 UTC+2Objet : La Louisiane devient le premier État à demander une étude sur les effets du 5G sur la santé. /// 5G: La France compte désormais plus de 100 stations d'expérimentation.

    La Louisiane devient le premier État à demander une étude sur les effets du 5G sur la santé.

    https://exoportail.com/la-louisiane-devient-le-premier-etat-a-demander-une-etude-sur-les-effets-du-5g-sur-la-sante/

    Le 29 mai, la Louisiana House a voté à l’unanimité pour que le «Louisiana Department of Environmental Quality et le Department of Health» étudient les effets de la technologie 5G sur l’environnement et la santé publique. L’assemblée législative de la Louisiane a adopté la résolution 145 de la Chambre des représentants par 103 voix en faveur de cette mesure et zéro voix contre. Le projet de loi prévoit que les résultats de l’étude doivent être soumis à la Commission des ressources naturelles et de l’environnement de la Louisiane ainsi qu’à la Commission de la santé et du bien-être de la Chambre au plus tard soixante jours avant le début de la session ordinaire de 2020 de la législature de la Louisiane. […]

    Après le canton de Vaud, Genève s'oppose à la 5G.

    11 avril 2019 
    Un jour après leurs homologues vaudois, les députés genevois demandent un moratoire sur la mise en place de la 5G sur le territoire du canton. La motion adoptée mercredi demande d'attendre les résultats d'études scientifiques indépendantes.
     

    Le Jura gèle les procédures pour les antennes de 5G.

    17.04.2019
    Alors que Swisscom vient d'annoncer le lancement de son service 5G en Suisse, le Jura gèle la construction des antennes liées à cette technologie sur son territoire. Au tour du canton du Jura de faire preuve de prudence en qui concerne le développement de la 5G. Le Gouvernement jurassien a décidé de geler toute construction d'antennes sur son territoire dans l'attente d'une étude de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV).


    5G: La France compte désormais plus de 100 stations d'expérimentation.
    https://www.20minutes.fr/high-tech/2534699-20190606-5g-france-compte-desormais-plus-100-stations-experimentation
    Publié le 06/06/19

    Alors qu’il est prévu que la 5G succède à la 4G à l’horizon 2020, les sites d’expérimentations se multiplient en France. Quatorze nouvelles stations ont été autorisées au mois de mai dernier par l’Agence nationale des fréquences (ANFR), venant ainsi s’ajouter aux 97 stations déjà existantes, rapporte Numerama[…]


    votre commentaire
  • Original : Prominent Biochemistry Professor Warns – 5G is the ‘Stupidest Idea In The History of The World’

    Source : https://www.sante-nutrition.org/un-important-professeur-de-biochimie-met-en-garde-la-5g-est-lidee-la-plus-stupide-de-lhistoire-du-monde/

    via le site : https://reseauinternational.net/un-eminent-professeur-de-biochimie-met-en-garde-la-5g-est-lidee-la-plus-stupide-de-lhistoire-du-monde/

    que nous remercions

    par Terence Newton

    Le déploiement international de la technologie sans fil de cinquième génération (5G) est en cours malgré l’opposition de plus en plus vive des scientifiques et des professionnels de la santé, qui tentent désespérément de nous avertir des dangers bien documentés de la 5G. Le gouvernement et les industries impliquées dans le déploiement de la 5G n’ont aucune préoccupation pour la sécurité publique car cette technologie promet d’être exceptionnellement rentable, tout en précipitant tout le monde dans cette technocratie émergente.

    S’ajoute à la dissidence, Martin L. Pall, docteur et professeur émérite de biochimie et de sciences médicales de base à la Washington State University. Dans une étude et une présentation, il examine de plus près la technologie 5G et lance un avertissement majeur pour nous tous.

    « Installer des dizaines de millions d’antennes 5G sans un seul test biologique de sécurité doit correspondre à l’idée la plus stupide que quelqu’un ait jamais eu dans l’histoire du monde. » – Martin L. Pall, PhD

    Le rapport propose 4 explications pour lesquelles la 5G est nettement plus dangereuse que les générations précédentes de technologie sans fil, signalant :

    Electromagnetic-Radiation

    « La 5G devrait être particulièrement dangereuse pour chacune des quatre raisons suivantes :

    1. Le nombre extraordinairement élevé d’antennes prévues.
    2. La très grande quantité d’énergie qui sera utilisée pour assurer la pénétration.
    3. Les niveaux de pulsation extraordinairement élevés.
    4. Les apparentes interactions de haut niveau de la fréquence 5G sur des groupes chargés comprenant probablement les groupes chargés du capteur de tension. »

    Il commence par parler des directives de sécurité actuelles pour les technologies 2g / 3g / 4g, en soulignant à juste titre que les directives approuvées par le gouvernement ignorent les effets indésirables qui se produisent à des doses ou expositions inférieures auxdites directives. En d’autres termes, comme le souligne Pall, elles sont aberrantes en matière de sécurité.

    Il discute ensuite de huit façons dont cette technologie nuit à la santé humaine, en s’appuyant sur une documentation scientifique exhaustive :

    1. Fertilité réduite
    2. Effets neurologiques / neuropsychiatriques
    3. Dommages à l’ADN cellulaire
    4. Apoptose – Mort cellulaire programmée
    5. Stress oxydant et dommages des radicaux libres
    6. Effets endocriniens (hormonaux)
    7. Excès de calcium intracellulaire
    8. Cancer

    Dans sa conclusion, Pall n’a pas mâché ses mots pour décrire la 5G : « Le déploiement de la 5G est absolument insensé. » La présentation qui suit est particulièrement utile pour quiconque souhaite mieux comprendre de quoi il s’agit et comment le combattre.

    Pall n’est qu’un des nombreux professionnels émettant le même avertissement, mais le déploiement progresse sans retard. Martin Blank, du Département de physiologie et de biophysique cellulaire de l’Université de Columbia, résume ici son évaluation.

    « Nous avons créé quelque chose qui nous fait du mal et cela nous échappe. Avant l’ampoule de Edison, il y avait très peu de rayonnement électromagnétique dans notre environnement. Les niveaux actuels sont plusieurs fois supérieurs aux niveaux de base naturels et augmentent rapidement en raison de tous les nouveaux appareils émettant ce rayonnement. En termes clairs, ils endommagent les cellules vivantes de notre corps et tuent beaucoup d’entre nous prématurément. » – Dr. Marin Blank

    Madame le docteur Sharon Goldberg, médecin et professeur, commente la 5G en s’adressant au Sénat américain.

    « Le rayonnement sans fil a des effets biologiques. Point final. Ce n’est plus un sujet de débat lorsque vous consultez PubMed et la littérature examinée par des pairs. Ces effets sont visibles dans toutes les formes de vie ; plantes, animaux, insectes, microbes. Chez l’homme, nous avons maintenant des preuves évidentes du cancer : il n’y a pas de doute que nous avons des preuves de dommages à l’ADN, de la cardiomyopathie, précurseur de l’insuffisance cardiaque congestive, des effets neuropsychiatriques… La 5G est une application non testée d’une technologie que nous savons nuisible ; nous le savons de la science. Dans les universités, on appelle cela la recherche sur des sujets humains. » – Dr. Sharon Goldberg

    Enfin, Claire Edwards, membre du personnel de l’ONU, a lancé cet avertissement fort aux membres de haut rang des Nations Unies, qualifiant la 5G de « guerre contre l’humanité ».

     


    2 commentaires
  • Nous répercutons immédiatement cet article, envoyé par nos amis de Montpellier.

    Première décision d'une juridiction Britannique sur la 5G, et elle est favorable au peuple.

    Publié le 2 décembre 2018 par Stop Linky Montpellier

    Mark Steele, militant anti-5G, a souligné les dangers liés au déploiement secret de la 5G par le conseil de Gateshead, où les résidents se plaignent d'une augmentation de maladies et du cancer.

     

    Il existe suffisamment de preuves pour conclure que les antennes dites intelligentes 5G situées au-dessus des nouveaux lampadaires à LED émettent des fréquences de rayonnement de classe 1 et devraient être traitées comme un danger pour le public.

     

    Le Conseil de Gateshead a réfuté des preuves claires et publié de fausses allégations dans les réseaux sociaux et diffusé des tracts indiquant que Mark Steele diffusait de la Pseudo-Science et que les antennes n'étaient pas dangereux ni la 5G : "Soyez assuré qu'il n'y a aucune base scientifique ou preuve crédible pour aucune de ces histoires alarmistes à propos des lampadaires causant le cancer et d'autres maladies."

     

    Ils ont abusé des pouvoirs de la police pour bâillonner Mark Steele.

     

    Hier, il a été libéré et le conseil de Gateshead a déboursé 11 000 £ (12 400 €) de l'argent des contribuables afin de couvrir les frais de justice résultant d'une lamentable ignorance.

     

    En audience, aucun des officiers du Conseil n’a pu expliquer ce qu’est la 5G ; et leur principal expert gouvernemental a refusé d'assister à l'audience.

     

    En conclusion, le juge a refusé de bâillonner Mark, déclarant : "Le public a le droit de savoir."

    La décision de la Cour sur le déploiement secret de la 5G à Gateshead est désormais d’intérêt public et pourra faire jurisprudence pour d’autres personnes contestant les décisions de leurs conseils.

     

    Nous savons que Surrey, Westminster et Luton ont tous installé ces réseaux toxiques de micro-ondes électromagnétiques sur leurs nouveaux lampadaires à LED.

     

    Nous savons maintenant que même si ces antennes sont actuellement 2G, 3G ou 4G, elles peuvent être activées en 5G en installant un «objectif» qui «focalise» la fréquence.

     

    Le juge a déclaré que Mark Steele était un expert et un ingénieur crédible des technologies EMF et GSM, ce qui prouve que le Conseil de Gateshead est passible d’accusation de corruption, qu’il induit le public en erreur, rend les gens malades et tente de discréditer Mark Steele et d’autres, tels que Smombie Gate qui combat le développement de la 5G.

     

    Les conseils sont en difficulté à l'heure actuelle, plus de 50% d'entre eux sont presque en faillite parce que plus de la moitié de leurs ressources sont consacrées à l'augmentation des services sociaux pour adultes.

     

    Toute proposition de fournisseur offrant la promesse de revenus supplémentaires est donc irrésistible. Les entreprises de la ville intelligente se rendent dans les conseils avec d’excellentes présentations futuristes détaillant la première étape, à savoir l’installation de l’infrastructure 5G, c’est-à-dire les lampadaires des rues et des autoroutes.

     

    Les avantages seront une surveillance policière 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, qui pourra voir à travers les murs ; des panneaux de signalisation intelligents; streaming 4k en direct on the move ; véhicules et transports en commun sans conducteur ; réalité virtuelle mobile; réalité augmentée sur mobile ; et une connexion rapide pour le nouvel implant cérébral d’Elon Musk appelé Neuralink, donnant accès à l’Internet à l’intérieur de l’esprit. Tous ces appareils représentent un rêve fou pour les Conseils qui seront les premiers à devenir des comtés intelligents, car ils pourront augmenter les impôts et l’économie locale prospérera en théorie.

     

    En réalité, les preuves scientifiques s'accumulent à travers la planète pour indiquer que les Champs Électro-Magnétiques, RadioFréquences, la 3G, 4G, 5G, WiFI et WiGIG causent le cancer, provoquent la mort des abeilles, chassent la vie sauvage et nuisent à la qualité de vie des populations. Malgré cela les grandes entreprises disent que c’est bon pour la population et continuent à nous induire en erreur sur les dangers de l’utilisation de ces technologies en continue, à proximité et sur la peau, sans parler de la 5G, qui est à l'origine une arme efficace sur le champ de bataille.

     

    Nous savons que Gateshead n’est pas le seul conseil à avoir induit le public en erreur lors du déploiement de la 5G et cela semble se dérouler depuis quelques années. Luton, Surrey et Westminster font partie de tous les Conseils qui ont installé ces baies qui sont installées par des entreprises privées (nous vous laisserons faire votre propre travail sur ce que vous pensez de ces entreprises!).

     

    Qui paie pour ces déploiements de technologies 5G ?

     

    Qui a donné son consentement au nom du peuple ?

     

    Qui a fait des recherches pour prouver la sécurité de la nouvelle infrastructure?

     

    Source : smombiegate.org

     

    Autres infos :

     

    - Pétition, 5G : nous exigeons l'arrêt immédiat de toute expérimentation

    https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/5g-exigeons-arret-immediat-toute-experimentation/46193

    - 5G : Témoignage du Dr Sharon Goldberg devant le parlement du Michigan

    http://stoplinkymtp.over-blog.com/2018/11/temoignage-du-docteur-sharon-goldberg-devant-le-parlement-du-michigan.html

    - 5G : protestations aux États-Unis.

    http://stoplinkymtp.over-blog.com/2018/09/5g-protestations-aux-etats-unis.html


    votre commentaire
  • Nous retransmettons ce témoignage d'une spécialiste, merci à nos amis du collectif de Montpellier qui nous l'a envoyé.

    Bonjour,

    Voici ci-après le lien du témoignage sous-titré en français du Dr Sharon Goldberg concernant la 5G devant le parlement du Michigan le 04 octobre 2018 :


    Vous pouvez diffuser comme bon vous semble ce témoignage ainsi que la pétition pour l'arrêt immédiat de toute expérimentation 5G :


    Bien cordialement.

    Le Collectif Stop Linky-5G Montpellier.


    De plus en plus on s'aperçoit des méfaits de ce nouveau mode de communication "toujours plus performant", mais toujours plus dangereux.  Rappelons que les fours à micro-ondes fonctionnent sur la fréquence de 2,45 GHz, la 5G utiliserait différentes plages à partir de 3 GHz jusqu'à 30 GHz, voire plus selon les besoins et occasions.  Plus la fréquence est élevée, plus le risque est grand. C'est d'autant plus pernicieux, que la portée de ces ondes est plus courte, ce qui oblige (?) les opérateurs à multiplier les antennes émettrices. Celles-ci sont aussi très petites, on ne les remarquera même pas.

    L'information récente, faisant état de centaines d'oiseaux et autres animaux tués ou très perturbés à La Haye et ailleurs, peu confirmée (couvercle sur l'info oblige) mais probablement exacte parce qu'elle est logique, incite mal à faire confiance à cette nouvelle sujétion encore une fois imposée sans concertation avec les citoyens.




    Cette vidéo a été sous-titrée en français, cliquer sur l'icône en bas à droite, la plus à gauche, si le sous-titre ne démarre pas automatiquement.

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires